Choisir sa machine à coudre : les meilleures de 2019

Comment choisir sa machine à coudre et quelles sont les meilleures ?

Coudre des vêtements de tout genre nécessite de posséder une bonne machine (bien les repasser aussi, et dans ce cas c’est une bonne centrale vapeur qu’il vous faut). Si vous travaillez dans le domaine de la couture et que vous en recherchez une, cet article est fait pour vous. D’ailleurs, si vous êtes un(e) passionné(e) de couture et que vous comptez en faire à vos temps perdus, vous êtes aussi sur la bonne page. En effet, nous vous parlerons en long et en large de la machine à coudre. Qu’est-ce que c’est ? Comment fonctionne-t-elle ? Comment en prendre soin ? Nous vous dirons tout afin que cet appareil n’ait plus de secrets pour vous.

Quelle machine à coudre acheter en 2019 ?

Qu’est-ce qu’une machine à coudre ?

Apparue au XIXe siècle, la machine à coudre est un appareil qui permet d’exécuter mécaniquement les points de couture. Cet outil peut être d’un usage à la fois domestique et industriel. Auparavant mécanique, il est devenu électrique et de nos jours électronique. Il nécessite l’utilisation de deux fils : un fil supérieur passé dans l’aiguille et un fil inférieur quittant la canette. Si vous désirez tout savoir sur son mode de fonctionnement, passons à l’étape suivante.

Comment fonctionne une machine à coudre ?

Le mécanisme de l’appareil de couture nécessite la jonction de deux fils : le premier que vous enfilez dans l’aiguille et le second que vous enroulez dans une canette. Cependant, d’autres éléments entrent en compte pour permettre au mécanisme de rotation de la machine à coudre d’agir, afin de joindre les deux fils lors du passage de l’aiguille à travers le matériau pour réaliser le point de couture. Il s’agit entre autres du volant qui permet de piquer manuellement l’aiguille dans le plan de travail avant de commencer à coudre. Il permet également de réaliser les passages de couture délicats avec la précision qu’il faut.

Pour atteindre le niveau de précision absolu, il est aidé du bloc tension et du crochet. Ce dernier veille à la synchronisation parfaite des rotations des fils de l’aiguille (va-et-vient). Le bloc tension quant à lui permet l’équilibre du fil de l’aiguille pour réussir les différents nœuds de couture. Selon les modèles de machine à coudre, vous pourrez trouver tout un ensemble de mécanismes et de fonctionnalités. Cependant, tous ne concourent qu’à un but : la jonction des fils supérieur et inférieur pour un joli nœud. Mode de fonctionnement mis à part, comment arriver à choisir votre appareil ?

Classement des 10 meilleures machines à coudre de 2019

Comment choisir une machine à coudre ?

Le choix de votre machine de couture dépend en partie de votre niveau, de vos aspirations et de vos besoins. Aussi, pour les débutantes, le mieux est de prendre une machine entrée de gamme. Le milieu de gamme convient aux personnes qui ont déjà un minimum de professionnalisme. Le haut de gamme est pour sa part destiné aux professionnels avertis. Cependant, peu importe le choix fait, votre machine à coudre devra posséder les critères que nous nous apprêtons à dévoiler.

Les points de couture et le moteur

Point zigzag, point droit et boutonnière, de préférence automatique en 1 temps ou à défaut en 4 temps, votre machine devra proposer au minimum les points de bases. Elle devra également disposer du point pour couture élastique afin que vous puissiez travailler les tissus extensibles. Vous devez aussi veiller au point overlock pour la réalisation d’ourlets de bonne facture. En outre, l’appareil devra disposer d’un moteur extrêmement puissant pour pouvoir traverser les épaisseurs des tissus.

Les paramètres de points de couture

Que ce soit prédéfini ou manuel, la possibilité de réglage des points de coutures est un point essentiel. Sans cela, vous aurez du mal à gérer certains ouvrages. Aussi, votre machine devra disposer du sélecteur de longueur du point règle pour pouvoir la varier. Elle devra également disposer du sélecteur de largeur du point pour le contrôle de la distance de déplacement de l’aiguille, afin de vous permettre d’effectuer des points zigzags et des points décoratifs d’un côté à l’autre. Pour les machines haut de gamme, la possibilité de changer la position latérale de l’aiguille compte.

Les pieds presseurs et le fil

Toute bonne machine à coudre doit avoir au moins 4 pieds-de-biche : un classique, un pour les boutonnières, un pour les fermetures éclair et probablement un pose-bouton pour le cadrage des boutons. Pour le fil, il faut opter pour des canettes à chargement par le haut à cache en plastique transparent. Cela vous permettra de suivre l’évolution du fil. Il faudra aussi préférer un système horizontal pour que le fil se dévide sans à-coups.

Les griffes d’entraînement et le variateur de vitesse

Il faudra veiller à ce que votre machine ait suffisamment de griffes d’entrainement. Elles permettent le déplacement facile des tissus. Alors, plus il y en a, et mieux c’est. Quant au variateur de vitesse, il est utile pour les passages difficiles et les ouvrages délicats. Il vous permet de ralentir la vitesse de travail pour réaliser les manœuvres délicates.

Comment entretenir/nettoyer une machine à coudre ?

Avant de nettoyer votre machine à coudre, armez-vous d’un pinceau ou d’une brosse. Après cela, procédez à l’entretien en retirant totalement le fil de la bobine dans un premier temps. Ensuite, retirez le boitier de la machine où est la canette. Enfin, remontez le mécanisme. Pour une durée de vie pérenne, pensez également à huiler votre machine. Cela revient à mettre quelques gouttes d’huile autour du mécanisme de la canette, une fois l’entretien fini. Faites un peu de couture de circonstance pour amorcer la machine à coudre et enlever l’excédent d’huile.

Bilan

Le choix de votre appareil dépend de vous. Il est donc important que vous veilliez à bien vérifier les caractéristiques de choix essentielles. Que ce soit pour un usage occasionnel, de perfectionnement ou intensif, il est bon d’avoir la bonne machine. Bien que les deux autres types soient moins chers et pratiques, le mieux reste les appareils électroniques. Ils sont plus silencieux et faciles d’usage. De plus, ils offrent des réglages prédéfinis de tous les paramètres des points de couture et une finition haut de gamme. En outre, un appareil de couture reste un investissement coûteux ; il faut donc en prendre soin. Nous vous conseillons alors de nettoyer votre machine à coudre au moins tous les 2 à 3 mois en profondeur.

Notez cet article :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (18 votes, moyenne : 4,28 sur 5)
Loading...
Partager

Conseillère emploi de métier (en agence d'interim) et accessoirement, grande chercheuse de bons plans. Rédiger des articles ici est pour moi une grande première, et je ne peux vous cacher que j'y prends beaucoup de plaisir :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *